Accueil du site > Ecritures > Entre poésie et philosophie > Mon devoir de réserve > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • 15 février 2015, par Orénok A. B.

    « Mon devoir de réserve s’arrête là où mon devoir de désobéissance commence. » « Corvéable jusqu’à où ? Jusqu’à la merci ? Jusqu’au Beretta qui explosera mon cerveau en limbes d’étoiles ? » « Envie de bosser jusqu’à quel point ? Jusqu’à celui de passer sous un camion pour n’y plus retourner ? » Dans ma tête, les phrases s’enchaînent, elles sont comme un fil dentaire qu’on n’arriverait plus à couper. Elles hérissent mes poils comme un mauvais rêve. Elles empêchent la nuit de venir quand les étoiles sont tombées depuis (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)