Accueil du site > Photos > Voyages

Voyages

Dernier ajout : 21 octobre 2015.


  • 21 octobre 2015, par Orénok A. B.

    Une petite traversée des Monts du Cantal à cheval, un peu plus d’une centaine de kilomètres par de petites routes bien trop goudronnées et glissantes pour nos sabots de fer, par d’infimes sentes escarpées au milieu des vaches curieuses, par des escaliers de pierre et des chemins d’herbe si cramée, qu’on faisait de la luge sur nos montures... Mais il y eut plus de peur que de mal, et le soleil continue à briller sur ces hauteurs et ces espaces d’herbe verte et de prés fleuris... Jusqu’à ce, qu’en (...)

  • 8 juillet 2015, par Orénok A. B.

    Quelques photos de bibliothèques ou de médiathèques, un peu dans le désordre ! On espère que les livres et les CD y soient un peu mieux rangés que ce dossier... Et pour les sigles : BNF comme bibliothèque nationale de France (la fameuse bibliothèque de François Mitterrand, macroscopique héritière de la bibliothèque royale...), BNU comme bibliothèque nationale universitaire (elle est à Strasbourg, date de l’après 1870, et vient juste de rouvrir ses portes après une vaste rénovation) et la MAM comme (...)

  • 8 juillet 2015, par Orénok A. B.

    Quelques photos d’une balade dans les airs, au-dessus des vignes et des champs marnais, pour chanter la verdure printanière et la brume des petits matins frais de mai...

  • 8 juillet 2015, par Orénok A. B.

    Nouvelle série de photos équestres, début mai 2015, en Normandie... à mi-chemin de l’Islande, puisqu’on y töltait sur de très chouettes Islandais.

  • 8 juillet 2015, par Orénok A. B.

    Une série de photos équestre dans la neige, capturées par mon obturateur en février 2015...

  • 6 septembre 2014, par Orénok A. B.

    Une rando à cheval, faite en août 2014 avec Equiloisirs FAE : Mer et montagne. C’était chouette, parce que les gens et les chevaux étaient chouettes. C’était corse, parce que le Cap corse l’était et que l’aquavit’ aussi. C’était vivant, parce qu’on était vivant. Puis c’était fatigant parce que je viens du Nord, qu’au Nord « y fait froid », qu’on est pas habitué au chaud, et que partir le dos à moitié bloqué, je ferai plus. Mais c’était bien. Et c’était beau. Très. Merci à tout le monde, et Claire et Sarah en (...)

  • 6 septembre 2014, par Orénok A. B.

    Ce sont mes photos de Corti, prises avant et après la rando à Cheval. Les photos de la citadelle, du grand ciel bleu, des maisons qui montent d’étage en étage pas bien droites, mais droites tout de même, comme si elles étaient fières d’être là depuis si longtemps. Les photos de la Restonica où je me suis baignée. Les photos du Verghellu où j’ai tenté contre mes cuisses le canyoning - elles s’en sont souvenues longtemps^^. Des photos deci-delà, une vache sur le bord de la route, et la verdure où se noie (...)

  • 6 avril 2014, par Orénok A. B.

    A peine plus petit que le territoire français, le Yukon, c’est 482 000 km2 environ, pour guère plus de 30 000 habitants. Il faut s’imaginer des étendues tout à fait sauvages, montagneuses et désertiques. De grands espaces et de vastes vides. En cela, le Yukon me ressemble un peu je crois : vaste espace, grand vide, et un côté sauvage... On y a campé par -25 °C, on y a fait du feu dans la neige creusée jusqu’à la Terre, on y a mangé et bu de l’eau chaude pour pas que l’eau froide gèle dans les Thermos. On (...)

  • 6 avril 2014, par Orénok A. B.

    Lors de mon voyage au Yukon en mars 2014, il fallut transiter par Vancouver. L’occasion pour moi, pour la première fois, de voir une ville Nord Américaine, ses grattes-ciel, sa circulation... et quelques totems évoquant la première civilisation de la région et de l’île.

  • 15 octobre 2012, par Orénok A. B.

    Octobre 2012, un très court voyage en trois temps. Bruges, d’abord,, la Venise du Nord. J’y suis allée pour cela. Juste pour un surnom. Voir ses canaux. Voir une ville UNESCO. Une ville ancrée dans le passé. Et j’y ai aimé, surtout, beaucoup, son béguinage. Sa tranquillité. Sa sérénité. Les siècles qui y ont modelé les chemins, la grande cour. Son histoire. J’aime la vieille pierre. Ici, ce n’était pas à proprement parler de la vieille pierre. C’était juste un quartier tout droit sorti du passé. Une petite (...)

0 | 10