Accueil du site > Photos > Photos bergères > Saison d’aide-bergère, 2011, Douroulle et Allos

Saison d’aide-bergère, 2011, Douroulle et Allos

lundi 25 juillet 2011, par Orénok A. B.

Printemps 2011. Douroulle (Clumanc), puis Allos. Et entre temps, la transhumance... Ce printemps-ci, je n’étais pas en mission pour Ferus. J’étais aide-bergère. Rémunérée. Et j’étais dans la montagne de 7 h du matin à 21 h. J’étais aux bêtes toute la journée, seule. Appareil photo ou pas avec moi. Il fallait du temps pour les regarder, ces brebis. Il fallait du temps et beaucoup d’énergie. Le peu qui m’est resté, ce sont des textes qu’il faut toujours que je saisisse à l’ordinateur, et quelques photographies, qui me rappellent ô combien l’orage est grand et l’homme est petit. Qui me rappellent qu’il y a d’autres métiers que la communication. Plus beaux, plus forts, plus durs aussi. Des métiers où l’on respire et où l’on sent. Des métiers où l’on écrit parfois aussi. Des métiers où on lit et on photographies. Bergère, ce n’aura pas été un métier pour toujours, ça aura été un métier d’un jour, d’un printemps, d’un été. Un métier tout juste senti en trois mois d’alpages, mais qui me nourrit toujours aujourd’hui. C’était dur. Mais j’étais heureuse. J’étais vivante. J’étais moi. Je me ressemblais, pour la première fois.

Répondre à cet article

|    Précédent     |    Suivant