Accueil du site > Ecritures > Poésies d’aujourd’hui > Solistance

Solistance

mardi 15 avril 2008, par Orénok A. B.

Solistance

Je ne suis pas aveugle, je marche seule dans ma nuit
Je ferme les yeux, je marche dans le noir
Le plus long temps possible
Je ne suis pas aveugle
J’essaie juste de savoir ce que ferait d’être aveugle
Solistance, et j’hume dans la nuit
La douceur subterfuge de n’être que loin des autres
Me perdre le sens
La route
Solistance
Mais dans le noir

Répondre à cet article

    |    Suivant